Facebook

Contactez-nous
418-933-3539 | 418-576-0519

famille de qualité maison de qualité terrain de qualité maison de qualité

Le blogue immobilier de Josée

Le retour de l'inflation???

Comme plusieurs analystes l'avaient prédit, la Banque du Canada a relevé légèrement son TAUX directeur cette semaine. Pour l'instant, il n'y a aucunement lieu de s'inquiéter même si certaines institutions financières avaient déjà prévu le COUP en portant de 4.99% à 5.14% leurs taux hypothécaires la semaine dernière. Ce qu'il faut comprendre même si les avis sont partagés, c'est que l'ère du LOYER de l'argent à bas prix (cheap money) serait révolue. Mais encore, il ne faut surtout pas sauter aux conclusions trop vite et croire de ce fait que les taux hypothécaires augmenteront drastiquement. Je le répète, si on se fie aux propos des ANALYSTES du domaine, rien n'indique qu'il faille s'inquiéter de ce côté. Cependant, cela signifie concrètement que pour ceux et celles qui caressent des PROJETS nécessitant des investissements importants, il vaut mieux passer à l'action le plus tôt possible contrairement à ce qu'on a pu connaître au cours des dernières années puisque les taux D'INTÉRÊT baissaient continuellement. D'ailleurs à ce sujet, on note aux États-Unis une forte progression des demandes de prêts HYPOTHÉCAIRES ces jours-ci, les consommateurs se montrent prévoyants. FINI le temps du << y a pas d'presse, les taux d'intérêt vont encore baisser. >>

DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PLUS CHERS AUSSI

Non, je ne veux surtout pas avoir l'air d'une prophète de malheur mais il faut se rendre à certaines ÉVIDENCES. Et parmi celles-ci, il faut compter les changements climatiques qui apportent leur lot de désagréments et de catastrophes. Nous avons tous encore à l'esprit ces OURAGANS majeurs qui ont frappé entre autres le Texas et la Floride l'été dernier. Étant donné que ces aléas de la nature ont fait beaucoup de dégâts matériels, la demande pour les MATÉRIAUX de construction s'est accrue très sensiblement ainsi que les PRIX et cela s'est répercuté chez nous. Si on s'en tient aux prédictions des météorologues, l'année 2018 ne devrait pas être très différente en regard de la violence et de la FRÉQUENCE des intempéries. Pas besoin d'être un Nostradamus ou un économiste pour anticiper des hausses marquées des coûts de construction au cours de la prochaine année, ce qui risque de pousser le taux D'INFLATION à un niveau qu'on n'avait pas observé depuis fort longtemps, du moins pour ce qui regarde le domaine de la CONSTRUCTION.

Josée Morneau

Josée Morneau

posté le: 20 Janvier 2018